×

intolérance à l'histamine

L’histamine est une substance qui joue un rôle important dans un grand nombre de processus de notre organisme. Par exemple, dans notre rythme veille-sommeil et dans le fonctionnement de notre système immunitaire et de notre système nerveux. Notre corps produit lui-même de l’histamine et la stocke en grande partie dans ce qu’on appelle les mastocytes. Ces cellules spécialisées sont situées dans les tissus qui sont en contact avec le monde extérieur, comme la peau, les poumons et le tractus gastro-intestinal.

Lors d’une réaction allergique, l’histamine peut être libérée par les mastocytes et passer dans le sang. Les médicaments, tels que certains analgésiques (ibuprofène et morphine, entre autres), les antibiotiques et les médicaments contre l’hypertension artérielle, peuvent également libérer de l’histamine. Une injection de vitamine B12 libère également (beaucoup) d’histamine des mastocytes. Lorsqu’il y a beaucoup d’histamine libre dans notre corps, le taux d’histamine augmente.

L’histamine est présente naturellement dans de nombreux produits végétaux et animaux. Outre l’histamine produite par l’organisme, nous l’absorbons également par le biais de la nourriture. Les aliments fermentés et matures, en particulier, contiennent beaucoup d’histamine. L’histamine provenant des aliments ne pénètre normalement pas dans notre système sanguin car l’enzyme diamine-oxydase (DAO) la décompose dans nos intestins.

En cas d’intolérance à l’histamine, l’histamine n’est pas décomposée correctement, voire pas décomposée du tout, de sorte que votre taux d’histamine peut devenir trop élevé. Un taux d’histamine trop élevé peut provoquer divers troubles, tels que des démangeaisons, des maux de tête et des problèmes intestinaux. La cause la plus courante de l’intolérance à l’histamine est un déficit de l’enzyme DAO, qui empêche l’histamine contenue dans les aliments d’être décomposée correctement et de se retrouver dans le sang.

Plusieurs causes sous-jacentes peuvent provoquer une intolérance à l’histamine. Certaines conditions, comme les troubles gastro-intestinaux, les maladies infectieuses et les maladies cardiaques, par exemple, peuvent entraîner une production réduite de l’enzyme DAO. Dans certains cas, la production peut même s’arrêter complètement, par exemple en cas d’infection intestinale ou de lésions intestinales. Le stress, lui aussi, peut avoir une forte influence sur votre taux d’histamine ou faire en sorte que l’enzyme DAO fonctionne moins bien. Enfin, votre prédisposition génétique peut également entraîner un risque accru d’intolérance à l’histamine.

L’histamine est présente naturellement dans de nombreux produits végétaux et animaux. Les aliments fermentés et matures, en particulier, contiennent des niveaux élevés d’histamine.


Exemples d’aliments riches en histamine:

  • Tomates
  • Epinards
  • Choucroute
  • Aubergines
  • Champignons
  • Fruits secs
  • Yaourt
  • Porc
  • Produits carnés vieillis tels que le salami
  • Saucisse sèche
  • Poisson (sauf poisson congelé)
  • Fromage vieilli
  • Bouillon
  • Alcool, notamment le vin rouge
  • Conserves
  • Epices, telles que cannelle, noix de muscade, vanille, etc.

Bien que certains aliments contiennent eux-mêmes peu d’histamine, ils peuvent en libérer dans l’organisme. Les aliments riches en ces soi-disant libérateurs d’histamine sont les suivants:

  • Agrumes
  • Fraise
  • Banane
  • Ananas
  • Tomate
  • Epinards
  • Oeufs
  • Fruits de mer
  • Porc
  • Cacahuètes
  • Noix
  • Chocolat
  • Alcool

Certains aliments peuvent entraver ou même bloquer complètement la fonction de l’enzyme DAO. Il s’agit notamment des boissons riches en caféine et en théine comme le café, le thé et les boissons énergisantes. L’alcool peut également entraver ou bloquer l’action de l’enzyme DAO.

Heureusement, il existe de nombreux aliments qui ne contiennent pas d’histamine ou seulement en très faible quantité. En général, plus on laisse un produit dater, plus il s’y produit de l’histamine. Choisissez donc si possible des aliments frais, ne les conservez pas trop longtemps et ne réchauffez pas les restes. Si vous voulez conserver les aliments plus longtemps, congelez-les pour empêcher la production d’histamine. Exemples d’aliments à faible teneur en histamine:

  • Viande fraîche, de préférence de la viande blanche
  • Poisson frais ou poisson du congélateur
  • Légumes frais comme le brocoli, le chou-fleur, les carottes et le chou frisé
  • Fruits frais comme la pomme
  • Haricots et autres légumineuses
  • Fromage jeune
  • Beurre de cacahuète
  • Sirop de pomme
  • Lait végétal
  • Herbes fraîches

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une allergie, les signes et les symptômes de l’intolérance à l’histamine peuvent être très similaires à une réaction allergique. En outre, ils peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Les affections courantes associées à l’intolérance à l’histamine sont les suivantes:

  • Maux de tête
  • Migraines
  • Insomnie
  • Agitation
  • Sensation de “brouillard” dans la tête
  • Palpitations
  • Problèmes d’estomac
  • Froid
  • Écoulement nasal ou congestion nasale
  • Étourdissements
  • Eczéma
  • Démangeaisons
  • Chaleur et rougeur

L’intolérance à l’histamine peut être extrêmement gênante et vous limiter considérablement dans votre vie quotidienne. Heureusement, il existe un certain nombre de moyens pour prévenir et supprimer les symptômes.

Essayez d’éviter autant que possible les produits riches en histamine. De petites quantités d’histamine provoquent généralement peu d’affections, mais n’oubliez pas que de nombreuses petites quantités peuvent également conduire à un niveau d’histamine trop élevé. Et méfiez-vous des aliments qui libèrent de l’histamine supplémentaire dans l’organisme ou qui bloquent l’enzyme diamine-oxydase.

Si vous êtes intolérant à l’histamine, faites appel à un diététicien qui pourra vous concocter un régime pauvre en histamine. Ne commencez jamais un tel régime par vous-même, car vous risquez de manquer de nutriments nécessaires. Un régime sur mesure proposé par un diététicien vous permettra de manger à satiété et d’être sûr d’obtenir tous les nutriments dont vous avez besoin.

Les suppléments contenant l’enzyme Diamine Oxydase (DAO) peuvent supprimer les symptômes de l’intolérance à l’histamine. L’enzyme DAO décompose l’excès d’histamine que vous ingérez par le biais de votre alimentation, l’empêchant ainsi de pénétrer dans votre circulation sanguine. Prenez donc ces compléments avec un repas riche en histamine pour prévenir tout symptôme (dans la mesure du possible).

Outre l’enzyme DAO, d’autres substances peuvent réduire votre taux d’histamine. La quercétine, la vitamine C, la vitamine B6, le cuivre et le zinc réduisent non seulement votre taux d’histamine mais améliorent également la production de l’enzyme DAO. Pour un effet maximal, vous pouvez également prendre ces substances en combinaison avec des suppléments de DAO.

conseils gratuits par nos diététiciens

Des questions sur l’intolérance à l’histamine? N’hésitez pas à nous contacter

contact direct
diététicien-conseil Intoleran

mes symptômes sont-ils une intolérance?

faire la vérification
solution pour l'intolérance alimentaire
The product has been added to your cart View cart →