le syndrome du côlon irritable (SCI)

Dans le cas du syndrome du côlon irritable (SCI), quelque chose ne va pas dans votre système digestif. Mais que se passe-t-il exactement ? Et que pouvez-vous y faire ? Ci-dessous vous trouverez plus d’information sur le SCI.

Le syndrome du côlon irritable (SCI), également connu sous le nom de côlon spastique, est un trouble digestif fonctionnel. Le tissu intestinal est souvent intact, mais il est surstimulé, ce qui perturbe la fonction intestinale. La paroi intestinale n’est pas enflammée comme pour la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse, mais des symptômes sont tout de même présent. Par exemple, en cas de SCI, l’intestin effectue trop ou trop peu de mouvements, ce qui perturbe la digestion.

Les causes exactes du SCI sont encore relativement inconnues. Pourtant, des études récentes démontrent que le SCI implique un axe cerveau-intestin perturbé. Ce qui signifie que vos intestins envoient des signaux erronés à votre cerveau et vice versa. Le stress, le tabagisme, certains aliments et l’alcool jouent aussi un rôle dans l’apparition du SCI.
Les plaintes qui surviennent dans le cadre du SCI peuvent également avoir une autre cause sous-jacente. Par conséquent, si vous soupçonnez un SCI, consultez toujours un médecin ou un diététicien.

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par divers symptômes intestinaux.Il s’agit souvent de plusieurs symptômes successifs. La manifestation exacte des symptômes intestinaux varie d’une personne à l’autre. Vous trouverez ci-dessous les affections et les symptômes les plus courants du SCI:

  • douleurs abdominales
  • crampes abdominales
  • diarrhée
  • constipation
  • ballonnements abdominaux causés par des gaz
  • flatulences

Et, au-delà des problèmes intestinaux énumérées ci-dessus, certaines personnes souffrent aussi de problèmes d’estomac, de nausées et de fatigue fréquente.
Si vous avez également du sang dans les selles, vous souffrez d’une perte de poids indésirable, vous avez de la fièvre ou vous souffrez de tout autre trouble non mentionné ci-dessus, veuillez consultez un médecin car il se peut que vous ayez une maladie sous-jacente.

Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire vous-même pour maîtriser les symptômes du SCI. En particulier en ce qui concerne l’alimentation et le mode de vie, vous pouvez faire la différence et réduire vos symptômes. Nous vous donnons ci-dessous un certain nombre de conseils en matière de régime alimentaire et de mode de vie que vous pouvez mettre en pratique.

Il est important de découvrir quels aliments stimulent vos intestins, quels sont vos “aliments déclencheurs”. Cela peut varier d’une personne à l’autre et il est parfois difficile de le savoir. Le régime FODMAP est une méthode permettant de découvrir précisement quels sont les aliments provoquants une réaction pour vous. Vous éliminez d’abord tous les FODMAP de votre alimentation, puis vous les réintroduisez un par un, toujours sous la supervision d’un diététicien ou d’un autre professionnel de la santé. Les FODMAP sont des glucides fermentescibles et donc peu digestibles qui peuvent être à l’origine de nombreux symptômes du SCI. Lorsque vous suivez le régime FODMAP, demandez conseil à un diététicien.

Outre la découverte de vos aliments déclencheurs, il est très important d’avoir une alimentation saine et variée. Vous poserez ainsi les bases d’un bon fonctionnement de votre digestion et vous aurez plus de facilité à maîtriser vos symptômes. Adoptez une alimentation variée, veillez à ce que votre nourriture contienne suffisamment de fibres et d’humidité et mangez à heures fixes autant que possible.

L’exercice est essentiel pour un corps sain et une bon fonctionnement intestinal et digestif. Il est donc conseillé de faire de l’exercice une demi-heure à une heure par jour. Par exemple, faites une promenade, une promenade à vélo ou un jogging tous les jours.

Le stress peut aggraver les symptômes du SCI. Veillez donc à vous détendre et à dormir suffisamment. La relaxation peut se faire de nombreuses façons : yoga, méditation, lecture d’un livre, promenade, etc. Choisissez une façon de vous détendre qui vous convient.

Le fait de fumer et de boire de l’alcool peut stimuler les intestins et ainsi aggraver les symptômes du SCI. Par conséquent, arrêtez de fumer si possible et limitez votre consommation d’alcool. Outre le fait de fumer et de boire de l’alcool, la caféine peut également stimuler les intestins.

Les suppléments peuvent réduire, voire éliminer, les symptômes du SCI. Par exemple, il existe des suppléments qui contiennent des enzymes digestives pouvant favoriser la digestion. Ces compléments vous aident à décomposer les aliments que normalement, vous ne digérez pas correctement. Les suppléments de probiotiques peuvent également soutenir le fonctionnement intestinal et ainsi réduire ou éliminer les symptômes du SCI. Les probiotiques sont de bonnes bactéries intestinales qui facilitent la digestion dans les intestins.

conseils gratuits par nos diététiciens

Vous avez des questions sur nos produits ? Alors contactez-nous. L’un de nos diététiciens vous aidera à choisir le complément qui vous convient le mieux.

poser une question
diététicien-conseil Intoleran

suppléments de FODMAP

des suppléments pour la digestion de divers FODMAPs

quatrase forte – 36 capsules

Le syndrome du côlon irritable (SCI), également connu sous le nom de côlon spastique,…

Abonnement disponible

intolérance au FODMAP

quatrase forte – échantillon 5 capsules

Le syndrome du côlon irritable (SCI), également connu sous le nom de côlon spastique,…

Abonnement disponible

The product has been added to your cart View cart →